fbpx
Connect with us

Ile Maurice: La roupie se déprécie de plus de 17% en un an

mauritius money mur

Economy

Ile Maurice: La roupie se déprécie de plus de 17% en un an

Ile Maurice: La roupie se déprécie de plus de 17% en un an

Si vous cherchez toujours des explications quant à la hausse abrupte des prix affichés sur les étagères des supermarchés, voici peut-être un élément de réponse. La monnaie locale, la roupie, a enregistré une dépréciation de plus de 17% en douze mois, selon les données de la Banque de Maurice. 

Selon le Mauritius Exchange Rate Index (MERI) de la Banque de Maurice, la monnaie nationale a connu une baisse significative face aux principales devises étrangères. 

Le MERI mesure les mouvements de la roupie mauricienne par rapport aux devises des principaux partenaires commerciaux de l’île. Le choix des devises est influencé par l’importance de la répartition monétaire des flux commerciaux de Maurice avec le reste du monde. 

Deux indices ont été dérivés: Le MERI 1 et le MERI 2. Le MERI 1 est basé sur la distribution des devises du commerce des marchandises alors que le MERI 2 est basé sur la distribution des devises du commerce des marchandises mais aussi des recettes touristiques. 

Une hausse de l’indice implique une dépréciation de la roupie alors qu’une baisse représente une appréciation de la roupie. 

On apprend que le MERI 1 est passé de 98,5 points fin janvier 2020 à 115,8 points, à la fin janvier 2021. C’est une hausse et donc une dépréciation de 17,5% . Pour le MERI 2 , la dépréciation est de 17,7%.

Selon les taux de change de la Banque de Maurice, la roupie par rapport au dollar américain, est passée de Rs 37,20 au 31 janvier 2020 à Rs 40,10 , fin janvier 2021. Le billet vert valait Rs 34,70 fin janvier 2019. 

L’euro s’est apprécié de plus de Rs 7, valant Rs 48,60 , fin janvier 2021, contre Rs 41,00 en janvier 2020. L’euro, derrière le dollar US, est la deuxième principale monnaie pour l’économie mauricienne dans ses échanges commerciaux avec le reste du monde. Environ un tiers des revenus à l’exportation sont libellés en euros.

La livre sterling était quant à elle à Rs 55 à la fin du mois dernier, contre Rs 48,70 en janvier 2020 et Rs 45,40 en 2019.  

Surliquidité de la roupie

Notons qu’il y a actuellement un problème d’excès de liquidité de la roupie au sein du système bancaire mauricien. Les banques commerciales du pays avaient une surliquidité en roupie totalisant Rs 38 milliards à la fin de janvier dernier. 

La Banque de Maurice a émis des obligations de Rs 88 milliards entre mars 2020 à ce jour, pour tenter d’éponger cette surliquidité bancaire. 

La Banque de Maurice continue aussi de fournir un soutien au marché des changes pour soutenir l’activité économique dans l’île. En 2020, la banque centrale a vendu un total de USD  977,4 millions à des banques et des “foreign exchange dealers”. 

Depuis le début de 2021, la Banque a fourni au marché des changes, un total de  USD 100 millions USD. 

Depuis mars 2020, la Banque a également fourni des devises pour un montant de USD 210 millions à la State Trading Corporation afin de répondre aux exigences des factures d’importation du pays. 

Inflation sous les 3%

Les réserves officielles brutes de devises s’élevaient à 7,8 milliards de dollars à la fin de janvier 2021, ce qui représente plus de 14 mois d’importations.

Malgré la dépréciation de la roupie, l’inflation à Maurice reste cependant sous les 3%. Selon le dernier Consumer Price Index de Statistics Mauritius, l’inflation (headline) à Maurice pour les 12 mois se terminant en janvier 2021 était de 2,5%. Le taux pour les 12 mois se terminant en janvier 2020 se situait à 0,6%. 

Lors de la dernière réunion du Monetary Policy Committee (MPC), la semaine dernière, le gouverneur de la Banque de Maurice, Harvesh Seegolam, a dit prévoir un taux d’inflation autour des 3% cette année-ci. 

La roupie face aux principales devises

Devises31 Jan 201931 Jan 202029 Jan 2021
USD34,7037,2040,10
EUR39,8041,0048,60
GBP45,4048,7055,00
Source : Banque de Maurice

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

More in Economy

To Top