fbpx
Connect with us

Maha Shivaratri – La plus Grande Nuit de Shiva

Mangal Mahadev

Societé

Maha Shivaratri – La plus Grande Nuit de Shiva

Littéralement, Maha Shivaratri fait référence à la plus grande nuit de Shiva. Ce festival est l’un des plus célébrés de l’île Maurice. Le jeûne, le sacrifice, le partage et les prières sont les principaux rituels tournant autour de cette fête. Même si elle est principalement célébrée par les hindous, d’autres communautés le célèbrent également et suivent ces rituels.

Décrite comme une célébration annuelle en l’honneur du dieu Shiva, Maha Shivaratri fait également référence à la nuit où Shiva exécute la danse céleste de la création, de la préservation et de la destruction. 

Chaque mois luni-solaire du calendrier hindou, il y a un Shivaratri. Mais Maha Shivaratri n’est célébrée qu’une fois par an. Plusieurs pays à savoir l’Inde, le Népal, ainsi que la diaspora hindoue, les communautés indo-caribéennes célèbrent cette journée à leur manière. Mais les rituels de base, le jeûne, les sacrifices, les prières et l’offrande de lait, de fleurs et de fruits sont les mêmes.

La Légende de Maha Shivaratri

Nombreuses sont les histoires entourant la légende de l’origine de Maha Shivaratri. Dont notamment celle qui veut que Shiva a bu un pot de poison. On dit que ce poison, capable de détruire le monde entier, a émergé de l’océan. Cette découverte a terrifié les dieux ainsi que les démons. Étant le plus puissant, ils se tournent évidemment vers Shiva pour obtenir de l’aide. 

Afin de protéger le monde, Shiva boit le poison mortel. La légende dit qu’au lieu de l’avaler, il l’a tenu dans sa gorge. Cet acte héroïque a rendu sa gorge bleue, et il a reçu le nom de ‘Neelakanta’, celui qui a la gorge bleue. Ainsi, Maha Shivaratri est la célébration où Shiva a sauvé le monde.

La Célébration de Maha Shivaratri

A Maurice, la célébration de Maha Shivaratri commence plus d’une semaine avant le jour J. Des milliers de Mauriciens partent en pèlerinage vers Ganga Talao. Communément connu sous le nom de Grand Bassin, ce dernier est un lac de cratère situé dans une zone montagneuse isolée à Savanne et il est considéré comme le lieu hindou le plus sacré de Maurice.

Grand-Bassin (Ganga Talao)
Grand-Bassin (Ganga Talao)

La zone de Ganga Talao abrite de nombreuses sculptures et temples dédiés aux dieux hindous, à savoir Durga, Hanuman, Lakshmi, Ganesh et surtout le Mangal Mahadev. Ce dernier est une sculpture de 33 m de haut du dieu Shiva debout avec son Trishula (trident) qui a été construit en 2007.

Mangal Mahadev
Mangal Mahadev

Vêtus de blanc, les fidèles se rendent à Grand Bassin pour prier au bord du lac. Des rituels traditionnels tels que l’offrande de fruits et de lait sont faites. Les fidèles jettent également des pièces de monnaie dans le lac en guise d’offrande. Ils rempliront ensuite une bouteille propre avec l’eau sacrée du lac qu’ils ramèneront chez eux pour les prières le jour de Maha Shivaratri.

Ce pèlerinage est un “must” pour beaucoup. Certains n’hésitent pas à marcher plusieurs dizaines de kilomètres sur plusieurs jours. Ceux venant du nord doivent notamment marcher plus de 60 km pour atteindre le lac sacré.

Autre symbole de cette fête à Maurice, est le fameux Kanwar, dont la structure est fabriquée principalement à partir de bambou. Il représente, en fait, la maison de Dieu.

Et là, place à l’originalité ! Des kanwars peuvent prendre, en effet, plusieurs formes, dont celles de certains animaux sacrés au sein de la religion hindoue, à l’instar du serpent, en passant par le rat ou la vache, entre autres.

Certains sont portés sur les épaules alors que les plus imposants disposent de roues pour être véhiculés.

Généralement, le jour de Maha Shivaratri, dès l’aube, des chants de « Om Namah Shivaya » et « Har Har Mahadev » et des prières spéciales sont faites dans tous les temples de Shiva à travers l’île.

La nuit de Maha Shivaratri, aussi la nuit de la pleine lune, est consacrée à prier le dieu Shiva. Toute la nuit, les fidèles restent éveillés, jeûnent et prient. Les rituels tels que l’offrande de lait, du miel, du sucre et de l’eau sacrée rapportés du Ganga Talao, au Shiva Lingam (pierre sacrée représentant le dieu Shiva) sont effectués par les dévots.

Shiva Lingam
Shiva Lingam

Mais cette année-ci, la Covid-19 vient jouer au trouble-fête. Après plusieurs mois sans contamination locale, l’île Maurice a enregistré 31 cas depuis le 5 mars dernier.

Les groupes sociaux culturelles ont ainsi recommandé aux dévots de ne pas se rendre à Grand Bassin. Toutes les activités entourant le Maha Shivaratri ont donc été annulées. Chacun est ainsi appelé à faire sa prière à domicile compte tenu du confinement national décrété le 9 mars dernier.

Shiva la Divinité Ultime

Décrit comme le dieu le plus puissant et ultime pour les hindous, il est dit que Shiva a 1008 noms. En général, les traditions moralistes veulent qu’une divinité soit bonne. Mais en ce qu’il s’agit de Shiva, on ne peut pas dire s’il est bon ou mauvais, car tout ce qui existe fait partie de lui, selon le yogi Sadhguru. Shiva est donc décrit comme multidimensionnel. 

Sadhguru, Indian Yogi
Sadhguru, Indian Yogi

Sadhguru explique: « Il a d’innombrables formes et manifestations, mais fondamentalement, nous pouvons les classer en sept catégories. Il y a la divinité lointaine que nous appelons ‘Ishwara’; il y a un dieu personnel bienveillant que nous appelons ‘Shambho’; il y a un ermite ou ‘Bho’ sans complication, ou un ‘Sambaleshwara’ ou ‘Bhola’ d’une naïveté attachante; il y a un sage enseignant de Vedas que nous appelons ‘Dakshinamurthy’; la source de toutes les formes d’art, que nous appelons ‘Natesha’; le féroce, le destructeur des méchants, nous l’appelons ‘Kalabhairava’ ou ‘Mahakala’; le séducteur fringant, nous l’appelons ‘Somasundara’, ce qui signifie plus beau que la lune. Ce sont les sept formes de base desquelles des millions de manifestations peuvent être dérivées. »

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

More in Societé

To Top