fbpx
Connect with us

Classement des centres financiers : Chute vertigineuse de l’île Maurice

chute

Economy

Classement des centres financiers : Chute vertigineuse de l’île Maurice

Classement des centres financiers : Chute vertigineuse de l’île Maurice

Les malheurs du centre financier mauricien continuent. Après être placé dans la liste grise de Gafi, puis de la liste noire de l’Union européenne, voilà que la juridiction mauricienne fait une chute brutale dans le classement du Global Financial Centres Index. 

Le Global Financial Centres Index  (GFCI) est un classement bi-annuel qui reçoit une attention considérable de la communauté financière mondiale. L’indice sert de référence précieuse pour les décisions politiques et d’investissement. Il est publié par le think tank londonien Z/Yen et la China Development Institute (CDI).

Dans cette 29ème édition du GFCI, le centre financier mauricien, qui est positionné par les autorités, comme le hub pour les investissements en Asie et en Afrique, a fait une chute de 26 places. La juridiction passe ainsi de la 63ème  à la 89ème place mondiale. 

Moyen-Orient/Afrique

Dans le classement du Moyen-Orient/Afrique, l’île nation passe de la 6ème à la 9ème place. La première place dans ce classement est occupée par le centre financier de Dubaï (19ème mondial), Abu Dhabi (38ème), Tel Aviv (41ème), Casablanca (53ème), Doha (55ème), Bahrain (68ème), Cape Town (82ème) et Koweït (83ème). « Il y avait un équilibre dans les résultats de cette région, avec environ la moitié des centres financiers en hausse et la moitié en baisse dans le classement. Dubaï continue de dominer le classement dans la région et Casablanca continue de maintenir sa première place en Afrique. Bahreïn a récupéré après avoir chuté dans le classement du GFCI 28, tandis qu’Abu Dhabi a perdu une grande partie de l’amélioration qu’il avait obtenue dans le GFCI 28. D’autres centres ont reculé et en particulier, Cape Town et Maurice ont fortement reculé dans les notes et les classements », peut-on lire dans cette dernière édition du GFCI. .

Pour rappel, le centre financier mauricien a été placé sur la liste noire de l’Union Européenne en 2020. Ceci après avoir été introduit dans la liste grise du Groupe d’Action Financière (GAFI).  Une décision qualifiée de « dommage injustifié à notre réputation », par  le gouvernement mauricien. Ce dernier s’est donné comme mission de retirer le plus vite possible la juridiction de cette « list of shame »

Le pays africain a aussi vu sa notation être abaissée par l’agence Moody’s. La note de l’île Maurice passe de Baa1 à Baa2. La situation économique est pire que prévue, selon Moody’s. 

Le Top 5 mondial

La première place du Global Financial Centres Index  est occupée par New York, suivie de la Cité de Londres, devant Hong-Kong, alors que la juridiction de Shanghai est 4ème. Le Singapour termine le Top 5. « Neuf des 10 meilleurs centres de l’indice ont chuté dans les notes, Londres et Tokyo ayant chuté de plus de 10 points », souligne le rapport. 

Le GFCI 29 a été compilé en utilisant 143 facteurs instrumentaux. Ces mesures quantitatives sont fournies par des tiers, notamment la Banque mondiale, The Economist Intelligence Unit, l’OCDE et l’ONU.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

More in Economy

To Top