fbpx
Connect with us

Ile Maurice: L’artiste, l’oublié de la société

Bruno Raya / Manraj Bicka , Linzy Bacbotte, Zanzak

Artis

Ile Maurice: L’artiste, l’oublié de la société

Depuis toujours, le manque de considération des artistes est flagrant à Maurice. “On est ni des “self-employed”, on est ni dans le secteur formel, ni dans informel. ‘Mo mem mo pa coner ki mo ete”, décrit l’artiste Bruno Raya, militant pour que l’artiste mauricien obtienne enfin un statut professionnel. Manraj Bicka affirme que l’artiste contribue énormément à la culture et au développement d’un pays. Linzy Bacbotte souligne l’effet bulldozer de ce deuxième confinement sur la communauté des artistes mais aussi que “la force artistique fait peur aux politiciens, l’art réunit, alors que la politique divise”. Zanzak  souligne la chute drastique, le manque à gagner causé par la Covid-19. “La MASA générait entre Rs 27 millions à Rs 30 millions annuellement avant la Covid-19, aujourd’hui on tourne autour de Rs 11,5 millions, c’est Rs  20 millions de manque à gagner”. Ces quatre artistes évoluant dans le domaine musical, ont accepté de se livrer à Aufait.media, et comme on pouvait s’y attendre, ils disent “tout haut ce que beaucoup pensent tout bas”. Voici en grand format, “L’artiste, l’oublié de la société mauricienne”

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

More in Artis

To Top