fbpx
Connect with us

Ile Maurice: La carte d’identité nationale expire-t-elle en 2023?

Societé

Ile Maurice: La carte d’identité nationale expire-t-elle en 2023?

Le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Deepak Balgobin a présidé la première réunion du Steering Committee ayant comme attributions de gérer et de revoir le projet de la carte d’identité nationale. Interrogé, le ministre souligne que la carte biométrique actuellement utilisée a une durée de vie de 10 ans, et qu’elle expire donc en 2023. Ce que réfute l’ancien ministre des TIC, Tassarajen Chedumbrum Pillay. 

Le “Steering Committee” qui a comme attributions de gérer et de revoir le projet de la carte d’identité nationale, a tenu sa première réunion, présidé par le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Deepak Balgobin. 

Sollicité, le ministre explique qu’il est encore “prématuré” pour dévoiler plus de détails sur le projet d’une nouvelle carte d’identité. Pour rappel, en février dernier, le Conseil des ministres avait avalisé la décision de revoir le “Mauritius National Identity Card System”. « Cabinet has agreed to the revamping of the Mauritius National Identity Card System (MNIC), as the existing hardware and software of the whole system have reached their end-of-support and end-of-life. The current MNIC would be revamped by a state-of-the-art technology with enhanced security features which may be used to provide a wider spectrum of customised e-services ».

Deepak Balgobin affirme que la carte d’identité nationale a une durée de vie de 10 ans. Un avis qui n’est pas partagé par un de ses prédécesseurs, celui qui occupait la fonction, lors de l’introduction de la carte d’identité (2013) actuellement utilisée, à savoir Tassarajen Chedumbrum Pillay. L’ex ministre explique que ce sont les “hardwares” qui ont besoin d’être changer. “Avec un système pareil, la carte identité est une chose mais vous avez aussi des hardwares comme le serveur, les ordinateurs, le “printer”… Ce sont ces hardwares qui ont une durée de vie de 8 à 10 ans. C’est ce qu’il faut changer, c’est ce qu’ils vont faire. Peut-être qu’ils peuvent ajouter d’autres features dans la carte, mais ça ne veut pas dire qu’il faut le “rebuff” complètement et le mettre de côté pour faire une nouvelle carte. C’est totalement incompréhensible et irrationnel,” explique-t-il.

Deepak Balgobin maintient que la durée de vie de 10 ans de la carte d’identité nationale est connue de l’ancien ministre. “Si en 2013, ils ont fait la carte d’identité et qu’il y a une “lifetime” de 10 ans, automatiquement après 2023, il doit y avoir une nouvelle carte d’identité. Il le sait très bien,” dit-il.

Deepak Balgobin explique que le gouvernement se prépare à la fin de la durée de vie de la carte d’identité, soit pour 2023. “La carte d’identité arrive à la fin de sa durée de vie en 2023, et le gouvernement a dès maintenant commencé à travailler. Ainsi quand la durée de vie de la carte arrivera, on sera capable de penser plus loin,”dit-il.

Tassarajen Chedumbrum Pillay est d’avis que le projet de renouveler la carte d’identité est un gaspillage d’argent public: “Je ne vois pas pourquoi ils doivent faire une chose pareille, c’est un gaspillage des fonds publics,” dit-il.  
Il explique que la carte a été conçue à Singapour, coûtant une “importante somme” et que la remplacer maintenant serait “exagérée“. “Je trouve aberrant, que ces personnes veulent se servir de n’importe quel moyen pour se faire de l’argent,” déclare-t-il.  La carte biométrique introduite en 2013, avait coûté au trésor public environ Rs 1,1 milliard.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

More in Societé

To Top